PSG-Reims: las notas del partido

La suite après cette publicité

Le PSG recevait le Stade de Reims lors de la 22eme journée de Ligue 1. Les Parisiens, qui restaient sur une victoire convaincante face Brest le week-end dernier, se presenta sans Lionel Messi, sur le banc, mais avec en Sergio Ramos titulaire central defensa. Dans une premire period plutôt ennuyante voire décevante, seul Kylian Mbappé parvenait tirer son épingle du jeu. Le Bondynois ne passait pas loin d’ouvrir le score deux reprises (2e, 32e). Mais l’ouverture du score a fini par venir d’un homme que l’on n’attendait pas. Sur une récupération haute parisienne, c’est Marco Verratti qui reprenait d’une frappe sèche du gauche qui tapait le poteau avant de rentrer (1-0, 44e).

En el segundo período, les Rémois tentaient de bousculer une équipe parisienne pas spécialement impressionnante. Le jeune Ekitike, souvent esseulé devant, tentait de jouer Certains coups tout seul, comme son coéquipier Lopy (57e). Mais quelques minutos más tarde, París faisait le break grace… Sergio Ramos. Le défenseur espagnol, pour sa première titularisation au Parc des Princes, marquait un but en deux temps plein de détermination (2-0, 62e). Après ce but, Reims baissait clairement en intensité et les Parisiens en profitaient pour monter en puissance. Et soir de première, c’est Verratti qui inscrivait un doublé (68e) qu’on pourrait aussi accorder Faes qui contrait le ballon avant qu’il ne finisse au fond des filets. Malchanceux, le défenseur belge contrait également la frappe de Danilo qui arrivait en lucarne (4-0, 76e). Con grandes éxitos, el PSG está cómodo en el puesto de líder. Reims recule la 14eme place.

Le classement des buteurs

Le classement des passeurs

El hombre del partido: Verratti (7.5): le “Petit Hibou” una repetición sorti un match très sérieux, toujours propre technicment, réussissant 88% de pases y touchant 112 ballons. Il a inscrit l’ouverture du score d’un but sur une reprise du gauche, son premier depuis le 6 may 2017 en Ligue 1. Il a même cru inscrire un doublé mais sa frappe sur le 3e but parisien a été contrée par deux joueurs Remois. Il aura été très précieux dans la conservación du ballon et son duo avec Paredes a très bien fonctionné. Reemplazar par Herrera (77e).

Paris Saint Germain

  • Navas (5.5): le gardien de but costaricien n’a pas eu grand eligió à faire ce soir mais il l’a bien fait : ses arrêts sur des frappes en dehors de la surface (27e et 40e) ou l’intérieur (57e) ont permis le PSG de réaliser un deuxième clean-sheet consécutif en Ligue 1. Un dimanche tranquille pour le portier parisien.

  • Kerher (5) : le remplaçant d’Achraf Hakimi, party la CAN, a été en dificlé sur son côté, notamment en premire period. Sin embargo, il a montré de l’envie comme lors de son duel engagé avec Ekitike (45e), mais a perdu trop de ballons (10). Offensivement il n’aura pas beaucoup proposé, part ce centre qui ne trouvait personne (15e).

  • Marquinhos (6) : le capitaine brésilien a réalisé un match sérieux face Reims, toujours aussi propre aussi bien dans le jeu court que dans le jeu long, ne ratant que trois pass (sur 84). Il n’aura jamais été réellement mis en difcilé et n’a pas eu besoin de se abovever ce soir pour réaliser une très bonne performance ce soir.

  • Ramos (6.5): l’ancien Madrilène a été titulaire au Parc des Princes pour la premire fois de la saison. Il a rendu une copie sérieuse, mettant de l’intensité dans les contacts comme son retour sur Ekitike (28e) ou sa récupération dans le rond central (37e). Il a offer de belles transversales comme celle pour Kehrer (41e). Réputé pour marquer des buts, il a inscrit son premiere sous les couleurs parisiennes après s’être bien battu sur une tête de Danilo, renvoyée dans la surface par Lopy (62e).

  • Mendes (6) : le jeune latéral parisien a enchainé avec une prestation très sérieuse sur son côté gauche. Rarement débordé, il a souvent bien cadré son ailier adverse. Il a effectué un très bon retour sur Ekitike (70e). Offensivement, il a bien débuté avec son center après avoir bien effacé un Rémois le long de la ligne (4e). Il aura été très propres dans ses Transmissions et est auteur d’un beau centre pour le but hors-jeu de Icardi.

  • Paredes (7) : le milieu argentin a été titulaire la pointe basse du milieu parisien mais s’est positionné souvent entre les deux centraux. Il a récupéré quelques ballons intéressants comme celui amenant la contre attaque de Mbappé. Il a tenté une reprise très tôt dans le match (4e). Il a été très propre dans toutes ses pass (96% de réussite) et a beaucoup touché la balle (143 ballons touchés). Un trs gros match de l’ancien Romain.

  • Pereira (6) : le numéro 15 parisien a réalisé un match correct. Pas toujours juste technicment, il a raté quelques pass simples et perdu quelques ballons amenant des actions dangereuse (57e). Il a cependant failli inscrire deux buts de la tête après des corners de Di Maria (23e et 62e), la seconde amenant le but de Ramos. Il a fini par marquer d’une frappe contrée sur une passe de Mbappé (75e).

  • Verratti (7.5): voir ci-dessus

  • Di María (6) : l’Argentin a souvent gêné les rémois dans son positionnement entre les lignes, mais il aura globalement manqué de justesse, comme en début de match lors de son center-tir raté (6e), ou sa frappe en dehors de la surface pas cadrée ( 14e). Reemplace dans l’axe après ne pas avoir réussi éliminer son vis-à-vis sur le côté, il aura cependant tiré quelques bons corners. Il est remplacé par son partenaire en selection, Messi (62e) qui a délivré ce qu’il croyait tre une passe décisive pour le deuxième but de Marco Verratti, finalement accordé Faes contre-son-camp.

  • Mbappé (6) : le numéro 7 parisien a réalisé un bon match, même s’il n’a pas été en réussite face au but. Il a beaucoup tenté en premire periode comme avec sa frappe en dehors de la surface pas cadrée (1e), frappe cadrée après la contre attaque (32e), ou son ballon enveloppé pas cadré (33e). Il sert bien Di Maria (22e) et Icardi (70e) mais les deux Argentins n’inquiètent pas la défense adversa. Il a fait du mal sur son côté, notamment sa très belle accélération et sa passé decisive pour Danilo. Reemplazar par Draxler (77e).

  • Icardi (3) : l’avant-centre argentin, comme son habitude, n’aura pas été son avantage. Après n’avoir touché que 9 ballons en premire mi-temps, ne se créant aucune occasion, il est revenu des vestiaires avec les mêmes intenciones. 14 ballons touchés et pas grand choose de bon en ressortir, comme lorsqu’il a mal contrôlé et n’a pas frappé (49e), ou quand il a fait un mauvais choix après la longue passe de Paredes (50e). Il a pris trop de temps pour frapper (51e), et a rate son face face (69e). Il a même inscrit un but de la main sur un magnifique centre de Nuno Mendes (87e).

Estadio de Reims

  • Rajkovic (5) : le portier serbe a été déterminant dans ses duels face Mbappé dès le début de match (2e, 34e)et n’a rien pu faire sur la reprise bien placee par Verratti (44e). En el segundo período, il a réalisé quelques sorties intéressantes pour garder Reims dans le match mais a été immobile sur les deux buts, tous deux contrés et logés dans sa lucarne gauche. Ses quatre sauvetages lui ont permis de retarder seulement l’échéance.

  • Foket (4,5) : souvent sollicité par les attaquants parisiens, le défenseur droit belge a été plutôt propre balle au pied, toujours juste dans ses pass sur son flanc droit. C’est defense qu’il a eu un peu plus de mal, souvent reculé pour éviter de se faire prendre de vitesse par Mbappé. Il est sorti la pause par Casama (4)qui a également pris l’eau sur le couloir droit dans un second acte largement dominé par le PSG.

  • Gravellón (5) : comme ses compères dans la charnière centrale 3, l’ancien de l’Inter Milan s’est démené du mieux possible pour contenir le secteur ofensivo adverso, sans réel succès. Il a néanmoins réussi contrer les tirs de Di Maria (23e, 44e) et de revenir dans les pieds de Verratti (51e) et Draxler (90e+1), mais se rate face Mbappé sur le quatrième but du club de la capitale .

  • hadas (4) : le défenseur central belge s’est montré engagé dans l’entame de la rencontre, parfois un peu, frôlant l’avertissement de l’arbitre après deux fautes dans son camp. Au fil de la rencontre, il a reculé un peu plus dans la ligne défensive pour venir couper les nameux centres parisiens pour Icardi. Il s’est retrouvé malheureux sur la frappe de Verratti qu’il contre au dernier moment.

  • Abdel Hamid (5.5): parfois plus haut que ses compères en défense, l’international marocain avait pour mission d’anticiper les transmisiones parisiennes l’entrée de la surface (4 intercepciones). Sa puissance physique l’aidait dominer ses adversaires au sol et dans les airs (5 duels gagnés sur 5) afin d’éloigner le danger de sa propre zone de vérité. Il a été heureux sur le but refusé d’Icardi, qu’il a marqué au second poteau (86e).

  • Bujía (5) : pour sa première titularisation en Ligue 1 sous ses nouvelles couleurs, l’autre latéral belge de cette formation rémoise ne s’est pas démonté face à Mbappé, se permettant même de se projeter sur son couloir pour piégerisi la défensecl parisenne (2 pases fensecl parisenne ), mais ses coéquipiers ne convertissaient pas leurs derniers geste.

  • Locko (4) : gauche du milieu de terrain, le joueur formé au club n’a pas su se montrer intéressant dans le jeu rémois, malgré les nombreuses secuencias de posesión des Champenois notamment en estreno période. Son influencia dans le jeu a été quelque fois intéressante ofensivament, tentant sa chance au but (28e), mais plus rien derrière…

  • Matusiwa (5.5): peut-être le meilleur Rémois en período de estreno. Dans l’axe du milieu de terrain rémois, le Néerlandais a été important dans la circulation de balle lors despositions rémoises (88% de pass réuusies) et tentant toujours de trouver ses coéquipiers ofensivas dans le dos de la en profondeur). reemplazado la mi-temps por Lopyqui est lui-même remplacé par Volteretas (82e).

  • Ajuste (4) : la nouvelle recrue du SdR a connu une deuxième titularisation en championnat compliquée. Le milieu de 22 ans n’a pas su se montrer imprévisible face au milieu adverse et s’est contenté de reculer pour participer la construction du jeu (86% de passe réussies) mais sans pour autant réaliser de passe risquée pour mettre le danger dans la defensa (0 passe clé). Reemplazar par Donis (64e).

  • Mbuku (4) : en soutien d’Etikite, le jeune milieu ofensiva a été beaucoup moins en vue ofensivament que son collègue. Malgré quelques cursos balle au pied pour remonter le block rémois, le numéro 11 n’a jamais réussi faire la différence dans le camp adverse (0 passe clé) ni dans les duels dans l’entrejeu (0 gagné sur 3). Reemplazar par Adelaida (58e).

  • Ekitike (5) : s’il n’a pas touché beaucoup de ballons, l’attaquant de 19 ans a su inquiéter Navas plusieurs reprises, se retrouvant face au but pour tenter de tromper le gardien costaricien (35e, 41e) avant d’être quasi-invisible es segundo período, obligado de courir derrière le ballon maitrisé par les Parisiens.

Jacobo Briones

"Introvertido certificado. Fanático de Internet devoto. Alborotador sutilmente encantador. Pensador".

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.