statu quo en tte et nouvelles galères pour Peterhansel

Later d’une avance confortable depuis la veille et les ennuis mécaniques de son rival Sébastien Loeb, Nasser al-Attiyah a pu gérer son esfuerzo dans l’étape 4, la plus longue de cette 44e édition (465 km) entre Al Qaisumah et Riyad . El piloto de Toyota está presente en la capital del Reino Unido con 25 segundos de avance sobre su principal rival, Sébastien Loeb. Au général, le matelas enfle encore un peu et s’approche des quarante minutes (38’05).

Mais le Qatarien aussi hérité de la victoire qui était Revenue son coéquipier, l’enfant du pays Yazeed Al Rajhi, finalement pénalisé pour un excès de vitesse dans une zone limitée. Du coup, il aura la lourde tâche d’ouvrir la route jeudi sur une piste vierge de toute trace, puisque les motos s’élancerontExceptionnellement derrière les autos, avec l’Alsacien ses trousses.

Peterhansel Maudit

Il avait un peu retrouvé le sourire, mardi soir l’arrivée sur le vivac d’Al Qaisumah qu’il avait rejoint en troisième position. Le Vésulien avait alors pris du plaisir au volant de l’Audi Q RS e-tron, la tecnología prototipo électrique lancé cette année sur les pistes du Dakar.

Après avoir tout perdu lors de la premire étape, dimanche autour de Haïl après avoir arraché une roue, le recordman de l’épreuve – six victoires moto, huit en auto – pouvait juste encore aborder la suite dune du rallye commeme grandeur nature pour preparer la edición de prochaína.

Mais ce mercredi matin, une nouvelle mésaventure a brisé son élan au kilomètre 98. «On a cassé un amortisseur la réception d’un saut, explique le Vésulien. Blame a également percé le système de refroidissement. On va attendre le camion d’assistance. Je pense qu’on en a pour un long moment. » Quand a ne veut pas…

Lema: Barreda double la mise, Van Beveren s’accroche

L’Espagnol Joan Barreda (Honda) a signé sa deuxième victoire de l’année et se replace dans la Course au Titre. Después de la etapa, Sam Sunderland (KTM) conserva su lugar de líder, y luego está equipado con Matthias Walkner. Adrien Van Beveren (Yamaha), 11e, descenso de una marcha sobre el podio provisional, a los meses de cinco minutos del líder.

Eulália Marcial

"Creador amigable con los hipsters. Gurú de la música. Estudiante orgulloso. Aficionado al tocino. Amante ávido de la web. Especialista en redes sociales. Gamer".

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.