Pour la presse argentine, le Ballon d’Or de Lionel Messi « porte le sceau de la selection nationale »

Un septième Ballon d’Or para Lionel Messi peut-être, mais avec un goût bien particulier. C’est ce qu’a relevé Claudio Mauri dans les colonnes du quotidien argentin La Nación ce mardi, au lendemain du sacre de l’attaquant parisien au théâtre du Châtelet.

« Pas parce qu’il l’a gagné 34 ans, alors que satechnic ne semble pas encore tre détrônée par la nouvelle génération. Pas parce que sa longévité extraordinaria s’étire sur les probables dernières années de sa carrière. […] Ce Ballon d’Or est special pour Messi car il peut en dissoudre l’or et le plonger dans un bain azur et blanc, ou tout au moins l’envelopper du maillot argentin. Ce trophée est né de sa conqute de la Copa America, enfant de sa vie en selection qui l’a tant fait souffrir et tant frustré. » Même analize en une du quotidien argentin Clarín: « Un Ballon d’Or qui porte le sceau de la selection nationale. »

En España, « Messi monte au septième ciel », annonce le quotidien madrilène MARCA, qui se félicite d’« un Ballon d’Or qui complète un palmarès inégalable »… mais choisit d’offrir les deux tiers de sa une au Ballon d’Or féminin d’Alexia Putellas, l’étoile barcelonaise.

« Malestar Madrid »

« Ils sont en o », se regocija nosotros sur sa une après cette « Journée historique du Ballon d’Or », tout en relevante un « malestar madrid » avec la quatrième place de Karim Benzema.

El Mundo Deportivo, de son côté, associe les deux ballons d’or sous le titre « de l’or bleu et rouge », en referencia a la maison barcelonaise.

« Un vote scandale » pour la presse allemande

Et puis il ya les mécontents, imagen en tte. Le quotidien allemand s’indigne dans le coin droit de sa une : « Lewandowski berné, Messi sacré ». « Un escándalo de voto: Lewandowski seulement deuxième, pourquoi toujours Messi? », s’interroge le tabloïd dans son papier principal. Des lamentas qui ont trouvé un écho du côté de tuttosport : « Septième trophée pour Messi, mais Lewandowski estreno de la rédaction de Tuttosport », glisse le quotidien sportif italien en manchette de son édition de ce mardi.

Jacobo Briones

"Introvertido certificado. Fanático de Internet devoto. Alborotador sutilmente encantador. Pensador".

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.