Optimist pour Messi, Scaloni calme le jeu avec le PSG

“Nous ne sommes pas d’accord pour laisser partir en selection un joueur qui, pour nous, n’est pas en condition physique ou qui se trouve en phase de réhabilitation. Ce n’est pas logique, et ce type de situaciones mérite qu ‘on définisse un véritable règlement avec la FIFA’.

Dimanche dernier, Leonardo lâchait cette déclaration épicée au Parisinomécontent de voir Leo Messi y Leandro Paredes a partir de la selección que le estreno venait de déclarer forfait face Leipzig et Bordeaux et que le second se remettait tout juste d’une blessure contractée avec son pays le mois dernier.

Messi está disponible

Si Paredes est forfait pour le match Uruguay-Argentine de vendredi soir (le match beginra à minuit heure française), Leo Messi est lui bien parti pour démarrer la rencontre. C’est ce qu’a annoncé la presse argentine dès hier et ce qu’a plus ou moins confirmé Lionel Scaloni, le selectionneur argentin, ce jeudi lors d’une conférence de presse.

“Leo va bien, il s’est entraîné hier, un confie Scaloni. Il s’est entraîné de manière progresiva et un peu l’écart les premiers jours, mais hier, il est monté en puissance et en principe, il est disponible pour affronter l’Uruguay. Nous avons un dernier entraînement cette après-midi. Si las condiciones son buenas, vous savez déjà ce que je pense de son jeu et de son rôle dans l’équipe. Nous prendrons la décision finale cette après-midi, mais en principe, il est bien”.

Scaloni comprende el PSG

Interrogé ensuite sur les plaintes de Leonardo, Scaloni n’a pas voulu envenimer la status et a renvoyé la balle dans le camp de la FIFA : “Nous avons une relation avec Leonardo, car Walter (Samuel, l’adjoint de Scaloni, ndlr) l’a eu comme entraîneur et nous lui avons parlé récemment. Nous comprenons leur position, à cause de ce qui se passe avec les dates de la FIFA y la Copa América. Il n’y a pas non plus de doute sur le fait que nous sommes dans notre bon droit pour le convoquer et, s’il est disponible, le faire jouer”.

Pour Scaloni, c’est donc un problème de calendrier, pas de selection ou de club. “Les dates de la FIFA cette periode de l’année ont toujours été un problème, car la saison begin, le joueur part, et quand il est en forme, il repart. Il s’agit d’une question de calendrier et non d ‘une décision de club ou d’équipe nationale. Les déclarations (du PSG) n’ont pas été bonnes ou mauvaises, c’est ce qui se passe et cela doit tre résolu avec le calendrier”.

Jacobo Briones

"Introvertido certificado. Fanático de Internet devoto. Alborotador sutilmente encantador. Pensador".

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.